Comment ranger sa cuisine ? [Méthode Marie Kondo]

Si vous avez besoin d’une carte au trésor pour localiser les casseroles ou un écumoire, vous devez ranger votre cuisine. Nous vous expliquons comment procéder en suivant la méthode de Marie Kondo.

Le maitre de la propreté s’appelle Marie Kondo, elle est japonaise, et sa principale croyance est qu’une maison bien rangée nous apporte l’équilibre et la paix. Pour ainsi dire, le fait de ranger notre environnement nous aide à être plus serein et plus confortable dans notre maison. Quelque chose qui, sans aucun doute, s’applique aussi dans la cuisine.

Son livre « La magie de l’ordre », dans lequel elle explique les secrets de sa technique pour maintenir l’ordre, n’a cessé de se vendre depuis sa parution en 2015. Et il y a quelques mois, la série « A ordenar con Marie Kondo ! » est sortie sur Netflix, dans laquelle on voit le gourou en action dans les maisons les plus désastreuses des États-Unis.

Que vous l’ayez vu ou non, la vérité est que ses techniques pour ranger la cuisine sont fabuleuses et que tout le monde peut le faire. Nous vous expliquons les étapes à suivre pour que cet espace devienne votre endroit préféré dans la maison.

 

1. Videz tous les placards et les tiroirs

Oui, absolument tout en même temps. Ne sortez pas une chose, rangez-la et passez à la suivante. Laissez vos armoires et vos tiroirs de cuisine propres. Vous allez penser que c’est une mission impossible. Que si vous enlevez tout, vous ne pourrez pas revenir. Mais c’est de cela qu’il s’agit ! Tout comme pour les vêtements ou les livres, Marie nous dit que cette technique nous aide à prendre conscience du nombre de choses que nous stockons, que nous ne savons pas que nous avions, que nous n’utilisons plus, ou qui sont répétées.

Et ça marche vraiment. Vous découvrirez des boîtes de conserve qui ont plus d’années que votre maison, cinq pots de tailles et de couleurs différentes que vous ne vous souveniez pas avoir, vous trouverez ces couvercles qui un jour ont été séparés de leur tupperware correspondant.

 

2. Choisissez ce que vous voulez garder

Lorsque vous commencerez à trier, votre pensée sera « tout ce que j’ai est essentiel ». Je ne vais rien jeter », tant que vous n’aurez pas vu la quantité de choses que vous stockez et dont vous n’avez pas besoin. Et ce changement de puce dans votre tête se produit lorsque vous voyez cette grosse pile d’ustensiles, de casseroles, de poêles et de nourriture qui est sortie des placards.

Il est temps d’aller voir objet par objet ce que c’est, si vous en avez vraiment besoin, de vous demander pourquoi vous en avez 20, si vous les utilisez ou s’ils peuvent encore être consommés dans le cas de la nourriture. Et surtout, demandez-vous si cela vous rend heureux. C’est réel et c’est un autre des piliers de Marie.

 

3. Prenez, donnez, régalez le voisin

Même si vous vous demandez « qui va vouloir d’un vieux mixeur », détrompez-vous quelqu’un le voudra. Vous pouvez utiliser n’importe quelle application pour vendre de l’occasion, vous pouvez la donner à quelqu’un, demander à vos connaissances si elles la veulent, la donner à une œuvre de bienfaisance ou, si le mixeur est cassé, le jeter. Et ainsi de suite avec tout ce que vous avez dans la cuisine. Bien entendu, les produits périmés doivent être jetés directement à la poubelle, mais le reste peut être donné ou revendu. C’est à vous de décider.

 

4. Réfléchir pour ranger la cuisine

Ce qui reste, doit être remis à sa place. C’est la meilleure partie de tout, parce que vous avez une cuisine libre, dépouillée, avec beaucoup d’espace (ce que vous remarquerez encore plus dans les petites cuisines) et vous vous êtes déjà débarrassé de tout ce dont vous n’avez pas besoin, donc vous ne le savez pas encore mais vous avez gagné de l’espace.

Regardez ce que vous avez et, avant de le remettre dans les placards, faites d’abord des groupes par catégories. Les possibilités sont ici infinies, vous devez donc réfléchir à ce qui vous est le plus utile. Par exemple :

  • La nourriture : Conserves. Des snacks. Pâtes. Des impulsions. Aliments pour le petit déjeuner (céréales, pain en tranches, biscuits…).
  • Ustensiles de cuisine : casseroles, pots avec poêles, etc. Ainsi que des écumoires, des pinces, des louches, etc. Tous ensemble.
  • Vaisselle : Assiettes, tasses, verres, verres, couverts…
  • Produits de nettoyage.

Consacrez-y du temps. Réfléchissez à la manière dont vous utilisez ces objets et à la manière dont il serait plus confortable de les placer. Ce que vous utilisez le moins, mettez-le sur les étagères les plus hautes. Et ce dont vous avez besoin chaque jour ou plus à portée de main, sur les étagères du bas.

Vous aimez cuisiner avec des épices ? Mettez-les près du poêle. Vous vous levez le matin à la hâte ou vous ne vous souvenez même pas de votre nom ? Il est peut-être utile de mettre toutes vos options de petit-déjeuner sur une même étagère basse.

 

 

5. Rendre tout visible autant que possible

Il n’y a pas d’épisode de la série où Marie Kondo n’apparaisse pas avec une pile de boîtes de toutes tailles pour ses « Clients » afin de mieux répartir leurs affaires. Et la cuisine ne fait pas exception. En fait, je pense que c’est l’une des pièces de la maison où il est le plus apprécié d’avoir tout bien compartimenté ou distribué dans des boîtes, surtout quand on parle de petits objets.

Une fois que vous savez où tout va aller, et comment vous allez les regrouper, prenez différentes boîtes et commencez à les ranger en fonction de leur taille et placez-les dans les armoires et les tiroirs.

Tout à l’heure, nous avons parlé des épices près du poêle. Mettez tous les pots dans une petite boîte de sorte que chaque fois que vous allez les utiliser, vous puissiez voir combien vous en avez. Non seulement ils seront toujours bien rangés, mais vous commencerez à utiliser plus de variété dans vos plats, car vous verrez toujours les options dont vous disposez et vous éviterez d’acheter à nouveau une épice que vous aviez déjà.

Et voici une astuce de mon cru (avec la permission de Marie) : ces récipients tupperware qui ont été laissés sans couvercle ont une belle seconde vie en les utilisant comme boîtes de rangement.

 

6. Le réfrigérateur et le congélateur ne sont pas non plus épargnés

frigo bien rangé

Je n’oublie pas le frigo. Bien qu’il soit plus difficile pour cet appareil de provoquer le chaos, nous pouvons oublier la nourriture à l’intérieur, surtout dans le congélateur. Ainsi, pendant que vous rangez la cuisine, faites un tour d’horizon de votre réfrigérateur, rayon par rayon, en vérifiant les dates de péremption et l’état de chaque aliment. Et même réorganiser l’espace avec des boîtes en plastique.

 

 

7. Plans de travail vides

On suppose que, ayant gagné de l’espace à l’intérieur des armoires et des tiroirs, vous pouvez libérer votre plan de travail et l’avoir beaucoup plus clair. Les petits appareils tels que le grille-pain ou la cafetière, à moins que vous ne les utilisiez tous les jours, doivent également être rangés dans les armoires.

Vous verrez quel plaisir il y a à disposer de beaucoup d’espace pour cuisiner, pour organiser les ingrédients d’une recette, d’un plat, etc.

C’est ainsi que l’ordre viendra dans votre cuisine pour y rester. Parce que c’est tout aussi important : il faut le garder. Et pour cela, vous devrez vérifier les armoires tous les mois, prendre soin de ce que vous achetez et vous débarrasser de ce dont vous n’avez pas besoin.

Le temps est venu de ranger votre cuisine, alors agissez !

 

 

Laisser un commentaire